Mr Camp: trait d’union souriant et efficace entre la Ville et les Mouvements de Jeunesse




Mr Camp: trait d’union souriant et efficace entre la Ville et les Mouvements de Jeunesse
Chaque été, en Belgique et dans le monde, des milliers d’enfants et d’adolescents participent à des camps organisés par les Mouvements de Jeunesse. Cette année, pas moins de 500 jeunes scouts et guides ont établi leur campement à Namur.

Le camp d’été représente pour ses participants un moment privilégié dans l’année. Il dure de dix à quinze jours, riches de moments forts, d’une vie au contact de la nature et de rapports humains. C’est l’occasion pour les enfants et les adolescents de trouver leur place au sein d’un groupe, de participer à des activités ludiques et sportives variées. Pendant les camps, comme pour les activités organisées durant l’année, les enfants et les adolescents sont répartis en différentes tranches d’âge, ainsi, le rythme et les activités de chaque camp sont adaptés et respectent les besoins des participants.

Afin d’accueillir tous ces jeunes dans un cadre sécurisant et accueillant, Tanguy Auspert, Echevin de la Jeunesse, leur propose l’aide efficace de « Monsieur Camp ». Les jeunes pourront compter sur lui du 29 juin au 11 août 2011 en la personne de Bryan Job.

Mr Camp est le relais entre la Ville et les Mouvements de jeunesse en séjour estival sur le territoire namurois. Il s’agit d’un rôle à la fois informatif et préventif. Concrètement, Mr Camp se présente aux jeunes dans les 48h qui suivent l’installation du campement ainsi que deux jours avant la fin. Histoire de vérifier que tout s’est bien passé. Il doit ensuite rédiger un rapport sur le déroulement de l’activité, ce qui permet d’optimaliser l’accueil pour les années suivantes.Lors du contact d’accueil, il leur remet un vademecum donnant le profil de la commune avec les endroits où se trouvent la pharmacie, les commerces les plus proches, les attractions touristiques, les horaires des bus mais également les consignes de sécurité, les coordonnées des services d’urgence, la pratique en matière de gestion des déchets… et il leur laisse un numéro de téléphone où le joindre en cas de besoin.

Mr Camp: trait d’union souriant et efficace entre la Ville et les Mouvements de Jeunesse
Dès le début de l’été, Mr Camp reçoit toutes les informations nécessaires quant à la bonne gestion des camps. Chaque responsable lui fournit : le lieu de son camp, sa durée, le nombre de participants et leur tranche d’âge, ainsi que ses coordonnées et celles de l’organisateur.

C’est ainsi que Bryan a été contacté par les scouts de Tervant près de Hasselt, début de l’été car quand on débarque dans une région qu’on ne connait pas, il y a quelque chose de rassurant dans le fait de pouvoir compter sur l’aide de quelqu’un du coin, en cas de souci.

Ce mardi 19 juillet 2011, c’est accompagné de l’Echevin de la Jeunesse Tanguy Auspert, qu’il leur a rendu visite. Des collations ont été offertes à cette occasion. Notons qu’il s’agit là du plus grand camp organisé sur le territoire de la Ville de Namur, durant cet été 2011 : 250 participants âgés de 8 à 18 ans ! Voilà qui devait être souligné en cette semaine de Fête Nationale.

L’Echevinat de la Jeunesse est également à l’écoute des Unités namuroises en leur fournissant le soutien nécessaire à la bonne organisation de leur séjour. L’aide logistique apportée à nos Mouvements de Jeunesse namurois représente : 7 départs de cars afin de véhiculer près de 200 participants et 300 m³ de matériel lourd, acheminés vers Bastogne, Butchenbach, Bullange, Sinsin, Tintigny… pour un total de 1300 km parcourus.

C’est près d’un millier de jeunes namurois arborant différents foulards qui sont ainsi aidés, dans le cadre de leurs camps annuels.

Que ce soit dans le cadre de l’accueil d’Unités voisines ou plus éloignées, ou encore dans l’aide logistique apportée aux Unités namuroises, l’Echevinat de la Jeunesse de la Ville de Namur répond « présent » et « toujours prêt » à l’appel des différents Mouvements de Jeunesse.



Mr Camp: trait d’union souriant et efficace entre la Ville et les Mouvements de Jeunesse