Jambes-Centre : les unités scoute et guide enfin relogées


03-02-2018 - C'est un énième mouvement de jeunesse qui est relogé par l'échevin Tanguy Auspert. Ce dernier fait même " une pierre deux coups ", car le mouvement en question est une unité mixte : scouts et guides de Jambes-Centre. Une excellente nouvelle quand on sait que les scouts des Jambes-Centre ont souvent été bringuebalés de local en local.



Les unités scoute et guide de Jambes-Centre (160 animés) disposent enfin d'un local digne de ce nom. Ils se trouvent désormais dans une petite salle communale de la petite rue Baivy.

Les lieux ont simplement été rafraichis pour accueillir les petites têtes blondes. Ils ont d'ailleurs pu intégrer le local en décembre dernier. Le Grand Saint Nicolas a même pu y distribuer bonbons et cadeaux.
Et ce samedi, c'était l'occasion d'inaugurer le local avec les grandes familles guide et scoute avec le soutien de l'échevin du Patrimoine, Tanguy Auspert et l'échevine de la Jeunesse, Patricia Grandchamps.

Il faut également ajouter que cet événement a une signification tout particulière pour l'unité scoute de Jambes-Centre. En effet, celle-ci fêtera, en avril prochain, ses 80 ans ! Fondée en 1938, elle a déjà connu un passage par la rue Baivy dans les années 1980 pour les Lutin et les Louveteaux. Eh oui… On peut dire aujourd'hui que permettre à l'unité d'investir le nouveau local est comme un retour aux sources. Ils vont enfin pouvoir s'installer définitivement. Car il faut avouer qu'ils ont été balloté et local limite insalubre.

Comme on nous le relate au sein de l'unité, les scouts disposaient d'une pièce dans l'église de Saint-Symphorien. Edifice qui, on le sait aujourd'hui, est voué à la désaffectation. La pièce en question était d'ailleurs de moins en moins sécure est servait surtout de lieu de stockage.
Les Guides, eux, étaient à la cave de la même église. Pour la sécurité de tous, les unités devaient partir.

Pendant de nombreuses années, c'est le local " Pousse la porte ", situé derrière l'église qui a " ouvert ses portes " au mouvement de jeunesse. Historiquement, ce local avait été racheté par un ancien membre de l'unité qui lui avait finalement prêté pour un euro symbolique. Mais au fil des années, ce local aussi devenait de moins en moins " accueillant ".

Mais bien avant cela, entre 1940 et 1950, les unités disposaient d'un local près de l'école Saint-Joseph, dans le fond du jardin du Vicaire de l'époque. Au premier étage, des membres de l'unité avaient même formé " le Clan de l'Abeille Rouge ". Malheureusement, en 1960, ce local a été démoli pour laisser place à un terrain de basket. Ce qui a obligé le mouvement à se déplacer vers l'église Saint-Symphorien… Vous connaissez la suite.

Dans ce contexte de déménagements successifs, l'échevin Tanguy Auspert a décidé d'agir. A l'image de ce qu'il fait pour les mouvements de jeunesse en tant qu'échevin de la Jeunesse, surtout depuis 2007.

15 unités relogées en 11 ans
En effet, Tanguy Auspert s'est très souvent investi pour le bien-être des mouvements de jeunesse. Il s'est démené pour mettre de nouveaux locaux à disposition des unités dans le besoin ou pour rénover leurs locaux devenus vétustes. Pour rappel, en 2017, l'unité scoute de Loyers, Flawinne et Saint-Marc ont reçu des modules de l'école d'Erpent.
A ce jour, on ne compte pas moins de 15 unités qui ont trouvé refuge, grâce à l'échevin, depuis 11 ans. Sans compter les unités de Naninne et Boninne qu'il a relogées entre 1994 et 2000 quand il était déjà échevin de la Jeunesse.


Jambes-Centre : les unités scoute et guide enfin relogées