‘Souvenir de la Mémoire’ : un projet de sensibilisation qui fête ses 20 ans à l’école Henri Maus




Cette année, le projet ‘Souvenir de la Mémoire’ fête ses 20 ans. Tous les deux ans depuis 1995, l’association Solidarité Démocratie à Henri Maus emmène ses élèves sur les traces des anciens camps de concentration. Tanguy Auspert, Premier Echevin en charge du Patrimoine, a toujours soutenu ce projet et a eu l’occasion de repartir cette année avec un groupe 60 élèves et près de 20 accompagnants.

Tout a commencé en 1995, lors du premier train des 1000 organisé par la Ville de Namur et l’échevin de la jeunesse de l’époque. Un voyage de sensibilisation organisé chaque année qui vise à emmener 1000 jeunes sur les camps de concentration d’Auschwitz – Birkenau en Pologne. Le but : ouvrir l’esprit des jeunes et les sensibiliser à cette triste période de l’Histoire.

Tanguy Auspert a toujours tenu particulièrement à cœur les projets d’éducation à la citoyenneté, particulièrement depuis son premier voyage dans le train des 1000 en 1995. En 1997, 2 ans après son voyage avec le train des 1000, Tanguy Auspert s’est à nouveau rendu aux camps d’Auschwitz – Birkenau, cette fois avec l’école Henri Maus.

Lors de son mandat en tant qu’échevin de la Jeunesse (2007 – 2012), il a également organisé de nombreuses visites du fort de Breendonk et de la Kazerne Dossin à Malines pour les jeunes namurois. Pas moins de 17 voyages étaient organisés chaque année, soit 986 élèves par an en moyenne et 5916 élèves au total sur le mandat.

Cette année, 20 ans après son premier voyage en Pologne, l’échevin repart sur place avec l’école Henri Maus pour marquer son soutien au projet.

C’est Brigitte Guilbau, professeur de morale à l’école Henri Maus qui est à l’origine de ce projet de sensibilisation. Cette école faisait partie des lauréats retenus pour faire partie du train des 1000 en 1995. Sur le trajet du retour, et suite à des échanges bouleversants, l’Association Solidarité Démocratie est née. Outre le voyage organisé à Auschwitz-Birkenau, ce projet a une vocation plus générale de lancer un message de paix dans toute la diversité humaniste. Un espace de rencontre-citoyen a été aménagé à cet effet au sein de l’école et a été inauguré ce vendredi sur le site d’Eghezée avec un festival de musiques.

Tanguy Auspert adresse ses sincères félicitations à toute l’équipe de l’Institut Henri Maus pour leur investissement dans cette démarche de sensibilisation à la citoyenneté.


‘Souvenir de la Mémoire’ : un projet de sensibilisation qui fête ses 20 ans à l’école Henri Maus