SRI Namur : la Sainte Barbe




Bienvenue à cette toute dernière Sainte Barbe à être célébrée à la rue des Bourgeois. L’année prochaine, c’est dans la nouvelle caserne de Jambes que nous pourrons nous réjouir ensemble du travail accompli par nos pompiers au service de tous nos concitoyens tout au long de l’année.

En tant qu’Echevin en charge du Service Régional d’Incendie de Namur, j’ai le grand plaisir de transmettre à tout le personnel ici présent toutes les félicitations et toutes les marques de remerciement et de profond respect de la part des élus et des citoyens namurois pour le travail quotidien et les missions de tous les jours, celles évoquées au jour le jour dans les médias comme les accidents graves ou les incendies (heureusement moins nombreux cette année) mais aussi les missions quotidiennes moins spectaculaires mais tellement essentielles.

Un autre grand changement se prépare pour janvier 2015.

Vous le savez, c’est la mise en place de la zone de secours NAGE.

Namur ne sera pas le seul SRI à être amené à collaborer avec les services d’incendie voisins, ce que le service faisait déjà depuis de nombreuses années.

Dès le 1er janvier, la zone NAGE comprendra le personnel, le matériel et les infrastructures d’Andenne, Eghezée et Gembloux sans oublier la bonne collaboration avec les six autres communes protégées aux dimensions plus réduites mais au rôle tout aussi important. Cette réforme a beaucoup fait parler d’elle un peu partout dans le pays et ce n’est sans doute pas fini. Chez nous, à Namur, les discussions ont porté leurs fruits. Nous serons prêts à l’heure prévue.

Cette mise en place est le résultat de dizaines et de dizaines d’heures de réunions. Toutes les personnes à qui a été confiée cette mission ne ménagent pas leurs efforts pour que la zone Nage puisse fonctionner début janvier.

A commencer par le Coordonnateur de la pré-zone le commandant Pierre Bocca, au comité technique, aux informaticiens, à un remarquable staff administratif, aux différents services concernés et aux personnes de référence sollicitées d’une façon ou d’une autre.

Je souhaite aussi remercier les quatre bourgmestres en charge des SRI de la zone NAGE : Claude Eerdekens pour Andenne, Benoit Dispa pour Gembloux, Dominique Van Roy pour Eghezée et bien sûr Maxime Prevot et Jacques Etienne pour leur travail déjà fourni à Namur. Nous avions aussi autour de la table les autres bourgmestres des communes concernées, à savoir les six communes : Ohey, Profondeville, La Bruyère, Assesse, Gesves et Fernelmont. C’est grâce à leur bonne entente à tous qu’un accord a pu être trouvé quant au financement de la zone Nage dans l’intérêt de tous ses habitants. Merci aussi au Gouverneur Denis Mathen, à ses collaborateurs, à la Province de Namur et à ses représentants pour les efforts fournis ces douze derniers mois pour la réussite de cette mise en place.

Pour rappel, la zone NAGE est une des 34 zones de secours du pays, une des trois en province de Namur. Elle couvre une zone de 829 km2 pour un total de 225.166 habitants (272 habitants/km2). Elle sera la plus importante de notre province.

Plusieurs évènements heureux ont marqué 2014 chez les pompiers namurois.
  • Les 25h réa et les journées Portes Ouvertes ont battu des records de fréquentation cette année. Deux organisations qui ont mobilisé de nombreuses personnes et qui permettent à la population namuroise de mieux comprendre et appréhender les missions des pompiers.
  • Le désormais traditionnel « Grimp Day » organisé dans le centre-ville, un rendez-vous intercontinental qui a permis de constater un niveau technique d’intervention en constante progression.
Nouvelle caserne, nouvelle zone de secours mais aussi de nouveaux véhicules.
  • Un Mercedes porte-containers
  • Un véhicule de balisage Renault (Zone)
  • Un véhicule de commandement
  • Une ambulance

Autre raison de se réjouir : Il n’y a pas eu d’accident majeur à déplorer cette année à Namur.

Si on épluche un peu les chiffres, on constate qu’il y a eu en 2014 :
  • Un peu plus de 9000 sorties ambulances dont près de 2000 pour l’équipe d’intervention paramédicale (PIT), mais aussi 2 éboulements, 4 inondations, 300 déblaiements, nettoyages de voirie et 61 personnes bloquées dans un ascenseur.

Merci aussi aux interlocuteurs du dialogue social. Les représentants du personnel et les autorités communales ont trouvé un compromis quant au paiement du nombre d’heures prestées.

Autant de raisons qui nous poussent à aller de l’avant et à mener à bien la réussite du chantier en cours et du futur déménagement du SRI de Namur à Jambes. L’inauguration de la nouvelle caserne aura lieu au printemps prochain. Tous les détails vous seront donnés en temps opportun.

Bonne Sainte-Barbe à tous !


SRI Namur : la Sainte Barbe