Pierre Bocca : Commandant de la zone de secours NAGE


06-06-2017 – La zone de secours NAGE connait le nom de son commandant de zone pour les six prochaines années. Après avoir reçu la validation des autorités de tutelle, du Gouverneur, et du SPF Intérieur, Pierre Bocca a officiellement prêté serment devant le Président de zone Tanguy Auspert et plusieurs membres du Conseil de zone.



Officier depuis plus de vingt ans au service incendie de Namur et depuis le 1er janvier 2015 au sein de la zone de secours NAGE, le Colonel Pierre Bocca présentait le profil idéal pour occuper ce poste d’importance majeure.
Ingénieur industriel de formation, diplômé depuis 1993 et âgé de 46 ans, il fut en effet désigné coordonnateur dès la mise en place de la prézone de secours en 2012 et commandant de zone faisant fonction depuis le 1er janvier 2015. Ces rôles-clés lui ont permis de démontrer ses capacités à assurer la coordination opérationnelle et administrative de la nouvelle structure zonale.

En outre, fort de ses 23 années d’expérience en tant qu’officier, Pierre Bocca a connu de nombreuses opérations marquantes. Parmi celles-ci, on retiendra par exemple :
- L’incendie d’un bateau à la dérive au port de Jambes en 1994, le premier jour de sa prise de service
- L’incendie du garage SAN à Naninne en 1995
- L’incendie de l’école de Champion en 1997
- L’accident de train à Sclaigneaux en 1997
- L’accident d’un camion transportant 20.000 litres de LPG au rondpoint Léopold à Namur en 1999
- L’accident d’un avion transportant des parachutistes à Temploux en 2002
- La fuite d’acide nitrique à l’usine Kraft de Rhisnes en 2011
- L’effondrement de deux maisons rue de l’Ange à Namur en 2004
- L’incendie dans le parking de l’hôtel IBIS à Namur en 2012.
- L’accident d’un avion transportant des parachutistes à Gelbressée en 2013


Le Conseil a pu « juger sur pièces », ayant à de multiples occasions pu évaluer son expertise en matière de management et de coordination ainsi que ses qualités de leadership et de diplomatie.
La désignation par le Conseil, à l’unanimité, est une belle reconnaissance du travail accompli et un gage de confiance et de bonne collaboration pour l’avenir.
Préalablement à la désignation, la candidature avait été examinée par une commission composée du Gouverneur, de deux bourgmestres, du Directeur général de la Sécurité civile, d’une spécialiste en ressources humaines et d’un autre Commandant de zone.
Le candidat avait également dû subir une épreuve de mise en situation organisée par un prestataire externe et destinée à évaluer son potentiel sur base de critères définis par la loi. A l’issue de cette épreuve, il avait été déclaré apte à exercer la fonction.

Pour le Colonel BOCCA, le mandat de commandant de zone, d’une durée de six ans renouvelable, vient de débuter, suite à sa prestation de serment devant plusieurs membres du Collège et du Conseil de zone.
L’acronyme ‘ff’, figurant depuis 2 ans et demi au bout du titre de commandant peut ainsi être mis aux oubliettes.
Pour rappel, l’officier avait déjà postulé en 2015 et avait été désigné par le Conseil parmi deux candidats. Sa désignation avait malheureusement été retirée en raison de l’annulation par le Conseil d’Etat de l’arrêté royal servant de fondement à cette désignation, et donc, pour des raisons extérieures à la zone.
Tanguy Auspert, Président de la zone NAGE, est particulièrement fier de pouvoir compter sur le commandant de zone nouvellement désigné et de pouvoir souligner son professionnalisme.



Pierre Bocca : Commandant de la zone de secours NAGE