Nouveaux espaces pour le commerce local


24.01.2019 - L'échevin du Patrimoine, Tanguy Auspert, et le service de la Gestion immobilière reprennent les choses en main. Et par « les choses », il faut entendre le patrimoine namurois. Le tout au profit d’un meilleur service administratif et au profit du commerce local.



Beaucoup se demandent ce que vont devenir les rez commerciaux occupés jusqu’il y a peu par le Ladbrokes et la Deutsche Bank, situés rue de Fer et propriétés communales.

Ils vont connaître une nouvelle vie grâce à l’échevin Tanguy Auspert et aux divers services dépendant de ses compétences.

Le Collège communal, sur proposition de l’échevin Auspert, semble en effet s’orienter vers une affectation destinée à soutenir le commerce, l’artisanat et l’économie locale. Tout bénéfice également pour l’écologie.

Des rénovations prévues

En ce qui concerne l’ancien Ladbrokes, il va d’abord être rénové par les services de la Ville (durée des travaux estimée à 8 semaines). L’objectif est de mettre ces locaux à disposition du « commerce local ». La Volonté de l’Echevin est de prévoir un loyer progressif et attractif. Mais avant cela, les lieux vont être rafraîchis pour coût total de 19.395 euros : réalisation de faux plafond, cloisonnement, peintures, réfection des sanitaires, pose de carrelage et réfection des installations électriques…

Quant aux locaux de la Deutsche Bank, ils vont être revus de fond en comble afin de laisser la place à un nouveau commerce au rez-de-chaussée et afin de créer des nouveaux locaux pour la Ville au premier étage (des travaux prévus mi 2019). Un budget de 56.626 euros y a été alloué. Au premier étage, il faut notamment compter sur la création de deux bureaux et d’une salle de réunion au profit de l’administration. En résumé, les travaux vont se dérouler comme suit : démolition complètes de certaines installations (sanitaire, cuisine, etc.), fermeture de la trémie de l’escalier, création de cloison, adaptation de la ventilation et des installations électriques, nouveau revêtement au sol,…en attendant le début des travaux, la Ville proposera au Comptoir des Ressources Créatives d’occuper les lieux pour permettre aux artistes de disposer d’un lieu de création et d’exposition de leurs œuvres.

Ces deux projets confirment l’importance de l’outil patrimonial, dans le soutien de politiques et valeurs diverses telles : l’économie locale, la culture, l’écologie .

Les échevins Tanguy Auspert et Stéphanie Scailquin (Echevine en charge de l’attractivité urbaine) travailleront de concert sur ce dossier qui les concerne tous les deux.

Ce n’est pas parce qu’on gère des pierres aux services du Patrimoine que l’immobilisme y est roi. Bien au contraire… Le Patrimoine est en perpétuel mouvement et permet de soutenir de nombreuses valeurs et objectifs d’intérêt public (économie locale, plan climat, culture) grâce à un investissement quotidien des services compétents que l’Echevin tient à saluer.


Nouveaux espaces pour le commerce local