Légionellose : fin de la problématique


07.02.2019 – Les derniers rapports de l’Inasep viennent de tomber : les trois derniers sites concernés par un problème de légionellose peuvent être réutilisés. Il s’agit des locaux du service des Espaces verts (Vedrin), les ateliers comunaux des Cortils (Naninne) et le hall sportif de Plomcot. Ce qui met un terme à la problématique survenue fin décembre dernier.



Suite et fin de la problématique de la légionellose décelée sur des sites communaux dont 2 ouverts au public : le hall sportif de Bouge et de Plomcot.

Après une rouverture du hall de Bouge début janvier 2019, le dernier rapport de l’Inasep, reçu ce jeudi 7 février, indique que le hall de Plomcot peut rouvrir ses sanitaires au public.

Une démarche unique et préventive qui va se répéter chaque année

Rappelons qu’au départ, les autorités communales ont été au-delà de leurs obligations légales en étendant les contrôles systématiques à l’ensemble des infrastructures librement accessibles au public et pas uniquement aux bassins de natation.

Précisons également que sur les 48 sites visés, 40 d’entre eux n’ont présentés aucune trace de la bactérie.

Enfin, toujours dans l’esprit préventif qui est à l’origine des premiers tests, il a été décidé en Collège de prévoir ce genre de contrôle chaque année dans les mêmes bâtiments.

Hall sportif de Plomcot


Légionellose : fin de la problématique