Feu vert pour la caserne des pompiers de Namur !




AVRIL 2010

Feu vert pour la caserne des pompiers de Namur !
Maintes fois annoncé mais toujours reporté, le projet de construction d’une nouvelle caserne des pompiers remonte aussi loin que le regroupement des services d’incendie de Namur, Saint-Servais et Jambes intervenu au moment de la fusion des communes.

Figurant parmi les priorités politiques définies dès l’entame de cette mandature, on se souviendra qu’une demande de subside fut introduite en septembre 2007 auprès de la Région wallonne dans le cadre du financement alternatif selon les conditions et modalités prévues par la circulaire du 19 avril 2007.

Feu vert pour la caserne des pompiers de Namur !
C’est en date du 24 avril 2008 que le Gouvernement wallon marqua son accord pour dédicacer un montant de 7.000.000 euros pour le projet de nouvelle caserne à implanter sur le territoire de la Ville de Namur pour un projet estimé à 17 millions d’euros.

Si tout le monde convient que l’actuelle caserne ne permet plus d’héberger correctement un service d’incendie digne de ce nom, il n’en reste pas moins que la question du financement du projet de construction d’une nouvelle caserne a déjà fait couler beaucoup de salive dans le chef de l’opposition, et en particulier, de son chef de groupe Frédéric Laloux.

A ce sujet, on se souviendra de l’annonce faite par l’intéressé en janvier dernier de son intention de contester devant le Ministre en charge des pouvoirs locaux l’option prise par le Collège communal de prévoir un crédit budgétaire de 17 millions d’euros au budget 2010 de la Ville de Namur pour la réalisation de ce projet.

Feu vert pour la caserne des pompiers de Namur !
A l’époque, l’intéressé considérait que les calculs ayant présidés au financement étaient faussés suite à la non-mise en place des zones de secours. La légalité même du montage financier était ainsi mise en cause avec pour conséquence que le projet aurait être mis en cause si le Ministre avait suivi le raisonnement du groupe PS au Conseil communal.

En date du 1er mars, le Ministre Furlan a fait savoir à l’intéressé qu’il a admis que le projet de construction d’une nouvelle caserne soit comptabilisé hors balise qui contraint la Ville à ne pas dépenser plus de 150 euros par an et par habitant, soit 16 millions d’euros pour réaliser tous les investissements repris au budget extraordinaire de la Ville.

Feu vert pour la caserne des pompiers de Namur !
Le Ministre rappela au passage que la circulaire relative à l’actualisation des plans de gestion du 16 novembre 2009 prévoit que les investissements de mise en conformité aux normes de sécurité et d’hygiène pourront être considérés comme des investissements hors balise en indiquant que l’investissement relatif à la caserne peut être considéré comme tel.

On ne peut bien évidemment que se réjouir de la décision prise par le Ministre Furlan qui valide ainsi la position défendue par le Collège communal depuis le lancement du projet.

Après la décision prise par le Conseil communal du 14 décembre 2009 d’acquérir pas moins de 2 ha en plein cœur du centre du Jambes pour y implanter la future caserne sur le site de la Porcelaine, une seconde étape vient d’être franchie dans la concrétisation d’un projet emblématique.

Dans la presse