Coordination du Plan d'Urgence à Namur


Un exercice de coordination du Plan d'Urgence a eu lieu en ce début du mois de juin 2016 en collaboration avec l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire.



Souvent testé autour des centrales nucléaires, cette fois, c'est sur un accident de la circulation que les services de secours testent leur plan d'urgence. Cet exercice s'est déroulé sur la base du Génie à Jambes.
Lors de cette simulation, l'accident impliquait un camion transportant des matières radioactives et un autre véhicule. Le scénario de l'exercice est assez plausible puisque prés de 40 000 transports de produits radioactifs sont effectués chaque année en Belgique, même si ces derniers sont hyper protégés. Près de 400000 colis transitent tous les jours sur les routes, avec tous types de transports, à n'importe quel moment de la journée.
La Ville de Namur, la zone de secours Nage, la zone de police de Namur, la police fédérale- WPR (police de la route), le centre 112, la Protection civile, La Défense (commandant militaire et département du Génie ), l’Agence fédérale de contrôle nucléaire, le Centre régional de crise et les services du Gouverneur de la Province de Namur ont participé à son élaboration et à sa réalisation, sous la direction de la commissaire d’arrondissement.
Chaque secteur a un rôle bien déterminé à jouer. Le Gouverneur de la province et le détenteur des fonctions mayorales doivent collaborer pour assurer la gestion de la situation, et notamment des éventuelles contaminations. Pour la réalisation, une équipe multidisciplinaire de vingt personnes a été mise à contribution et environ septante personnes ont été impliquées sur le terrain.

Reportages MaTélé et CanalC.


Coordination du Plan d'Urgence à Namur