Le Foyer Jambois aide les personnes isolées


20.03.2020 - Faire face au Covid-19 est l’affaire de tous. Que ce soit en restant « safe @ home » ou, à l’image des services de secours et de sécurité, en étant sur le terrain. Et dans un contexte de confinement de plus en plus strict, il faut pouvoir apporter toute l’aide nécessaire aux personnes isolées. C’est ce que fait le Foyer Jambois, dont Tanguy Auspert est le président, et l’ASBL « Jambes Social et Culturel » avec un renfort de la Cohésion sociale de la Ville de Namur



En ces jours de confinement de plus en plus strict, les acteurs de terrain ne se limitent pas au personnel médical et au personnel de sécurité. C’est le cas notamment des assistants sociaux, comme ceux de l’ASBL « Jambes Social et Culturel ».

Depuis le début des mesures, le Foyer Jambois, dont dépend l’ASBL, a mis en œuvre un plan de bataille pour venir en aide aux personnes isolées.

Au sein de la société de logements, c’est sa Cellule d’Aide et de Prévention qui gère l’aide aux personnes âgées en situation d’isolement. Elle est composée deux assistantes sociales, une assistante en psychologie et un éducateur de rue. Elle épaule l’équipe de l’ASBL qui est basée au centre socio-culturel du Petit-Ry, en ces temps difficiles.

Tout d’abord, une prise de contact

La Cellule a pris le problème à bras-le-corps en appelant, en à peine trois jours, plus de 700 personnes de plus de 60 ans, résidents du Foyer Jambois :

• 28 personnes entre 90 et 99 ans
• 72 personnes entre 80 et 89 ans
• 234 personnes entre 70 et 79 ans
• 368 personnes entre 60 et 69 ans

Ce qui a permis de dresser une liste de 17 personnes qui auront besoin, régulièrement, d’une aide pour leurs courses et pour leurs achats en pharmacies.

Pour les résidents qui se disaient soutenus et aidés par leur famille, il leur a tout de même été rappelé qu’ils pouvaient contacter la Cellule à la moindre question ou ne serait-ce que pour entendre une voix amicale. Le retour des personnes contactée est d’ailleurs positif : ils étaient soulagés de savoir que quelqu’un s’inquiétait pour eux. Un contact est, de toute façon, repris à chaque début de semaine.

Le flambeau est ensuite passé à l’ASBL « Jambes Social et Culturel » qui sillonne Jambes et les pharmacies afin de livrer les isolées.

Ainsi, depuis plusieurs jours déjà, les membres de l’ASBL, du CAP, soutenus par du personnel de la Cohésion sociale, assurent le suivi des demandes.

Mais ce n’est pas tout

Le confinement touche également des familles nombreuses à qui l’ASBL vient en aide. « Certains vivent vraiment dans l’angoisse », confie Perrine Page, membre de l’ASBL. Ces familles sont contactées régulièrement. Il leur est également conseillé de suivre la page Facebook de l’association afin de se tenir au courant des initiatives. Comme la mise en place d’un kit récréatif à destination des enfants déposés devant la porte avec les précautions d’usage. Le but est, évidemment, d’occuper les bambins et d’alléger les tâches quotidiennes.

Les ados sont également pris en compte via des vidéoconférences avec des jeux en réseaux.

Personnes isolées, familles, enfants, ados, ne sont donc pas oubliés, tout en restant à distance.

Le Foyer Jambois aide les personnes isolées