Jambes Amée: en route pour une vie de château !




Jambes Amée: en route pour une vie de château !
Si à l’évocation du mot château, les images de pont-levis, de tours, de coursives, de donjon et d’oubliettes viennent naturellement à l’esprit. Il est en tout autre pour le Château d’Amée.

Situé en plein cœur d’un parc arboré, le Château d’Amée fut construit en 1879 par le Baron de Lhoneux, un important chef d’entreprise. Le parc du château, d’une superficie de 19 ha exigeait un entretien quotidien et une dizaine de jardiniers. En 1949, le Baron mourut et quelques années plus tard, le château et le parc furent vendus à la commune. Le Foyer Jambois construisit alors la cité d’Amée, dans la vaste propriété et le château abrita pendant un temps la Maison des Jeunes d’Amée et la télévision locale Canal C.

Le château d’Amée constitue donc, depuis plusieurs décennies, un haut lieu de la vie associative jamboise comme en témoignent, aujourd’hui encore, les diverses manifestations qui y sont organisées, durant toute l’année.

En effet, qui n’a pas fréquenté sa salle pour une réception, pour participer à une réunion ou suivre un cours de danse ?

Figurant parmi les salles communales les plus appréciées, le Château d’Amée est devenu au fil du temps le cœur du quartier d’Amée.

(Fédération Francophone du Yachting, Billard Club de Jambes, Bayard Dance Club, Club de Bridge, Big Nam)
(Fédération Francophone du Yachting, Billard Club de Jambes, Bayard Dance Club, Club de Bridge, Big Nam)
De nombreuses associations y ont d’ailleurs trouvé refuge. C’est ainsi que l’Asbl Bayard Dance Club et le Big Nam font vibrer le château au rythme de la valse et du mambo. Le tout avec grâce et élégance. De leur côté, le club de bridge de l'Utan s’y réunit pour ses activités et compétitions. Le Billard Club de Jambes n’est pas en reste en étant les as du billard à 3 bandes. Le Disc Golf Club y travaille sa précision du lancé. Ceci sans oublier la Fédération Francophone du Yachting Belge qui y dispense ses cours avant de permettre à ses membres de prendre le large ainsi que la Médiathèque de la Communauté Française qui est passée du vinyle au numérique sans renier ses missions d’éducation à la musique.

Jambes Amée: en route pour une vie de château !
La variété des activités qui s’y déroulent, illustre à merveille la multi fonctionnalité de ce bâtiment qui se veut chaleureux.

Il était, dès lors, primordial de conserver ce lieu en prodiguant les quelques soins bien nécessaires pour effacer les quelques rides prises au fil des ans tout en redonnant de l’éclat aux couleurs devenues, avec le temps, bien ternes.

C’est ainsi que d’importants travaux se sont étalés, au cours des 15 derniers mois, avec pour objectif d’allier la sécurité et le confort des occupants tout en renforçant son accessibilité sans oublier de veiller à renforcer l’efficacité énergétique du bâtiment.

Après avoir vu restaurer l’escalier principal d’entrée en 2007 par la société Gerday, le Château d’Amée a ainsi été rénové du sol au plafond ! Au programme :

  • Réalisation de nouveaux sanitaires hommes/femmes/PMR
  • Travaux de maçonnerie et de plafonnage
  • Remplacement du carrelage (salle, bar, hall d’entrée et sanitaires)
  • Réalisation d’un nouveau bar
  • Peinture intérieure (salle, bar, hall d’entrée et sanitaires)
  • Réalisation de protection anti défenestration aux châssis de fenêtres
  • Mise en conformité de l’installation électrique et de chauffage
  • Travaux de stabilité entre le rez-de-chaussée et le 1er étage
  • Renforcement du gîtage par pose de poutrelles métalliques

L’ensemble de ces travaux ont été réalisés par les services Bâtiments et Electromécanique de la Ville de Namur.

Le château bénéficie également de nouveaux châssis placés par la Menuiserie Adelaire Marcel pour un montant de 222.000€ et a été remis aux normes « incendie » par la Sprl Sotrafeu pour un montant de 50.000€.

Ce fut une longue aventure puisque le coup d’envoi de l’opération fut lancé en août 2010…avec au final un espace clair, spacieux, fonctionnel et bien équipé.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Tanguy Auspert, Echevin du Patrimoine, proposera au Collège communal du 24 janvier prochain un projet de restauration de l’escalier arrière du château intégrant une rampe permettant aux personnes à mobilité réduite d’accéder aisément à la salle.

Mais pour le moment le château, paré de ses plus beaux atours, n’attend plus que ses premières locations !

Un nouveau mobilier complet sera livré dans les prochaines semaines et une cuisine de base sera rééquipée dans les prochains mois.

Le reportage de Canal C


Le reportage de Must FM




Jambes Amée: en route pour une vie de château !