Foyer Jambois : une société dynamique et novatrice


Janvier 2018 - Interview du Directeur-Gérant, Marc Berghen, parue dans la revue trimestrielle "Coté Jambes"



Si l'on regarde ce qui a été réalisé depuis le 75ème anniversaire, y a-t-il a un projet emblématique que le Foyer Jambois a concrétisé ?

La résidence-services car il s'agissait d'un partenariat public-public-privé avec le CPAS (une résidence-service sert d'intermédiaire entre le domicile personnel et la maison de retraite traditionnelle. Elle est destinée à accueillir des personnes âgées valides, autonomes, seules ou en couple, ne désirant ou ne pouvant plus vivre isolées). C'était une première en Wallonie en terme de résidence-service sociale, un projet global de 40 logements directement liés à la maison de repos Les Chardonnerets située rue de Dave. 12 logements pour le CPAS et 28 financés par le Foyer Jambois à destination de ses locataires, les 40 logements étant gérés techniquement et administrativement par le CPAS.

Le Foyer Jambois a toujours été « à la pointe » par exemple, avec le projet de cité-jardin au Parc d'Amée dans les années d'après-guerre.

Pour poursuivre à partir de l'exemple de la résidence-service évoquée, en partenariat public-public-privé (P-P-P), c'était en fait déjà un deuxième cas de P-P-P, puisqu'on avait eu dans le cadre de la création des 30 logements rue du Major Mascaux, 10 logements moyens et 20 logements sociaux dont 5 logements PMR totalement adaptés et en lien avec un partenaire privé, qui lui, a fait une promotion privée sur les terrains qu'on lui mettait à disposition. Donc, nous en sommes déjà à notre 2ème P-P-P. Nous poursuivons nos projets en essayant d'être toujours plus novateurs, avec une réflexion différente que par le passé. On réfléchit actuellement à la mise en place d'un projet de logements modulaires. Celui-ci sera à destination d'un public assez varié puisque le
Conseil d'Adminitration s'est orienté vers une solution de mixité sociale pour ce projet qui sera à implanter rue du Major Mascaux, à côté de l'Intermarché.
Le Foyer Jambois, grâce à la perspicacité du CA, a une santé financière saine et stable, en évolution positive, et peut se permettre de réfléchir à des projets de développement sociaux très importants et le Foyer Jambois a bien compris cette démarche sociale puisqu'en 1998, il a mis en place sa cellule d'aide et prévention, qui a été renforcée il y a deux ans et demi. Celle-ci permet d'harmoniser tous les contacts entre les locataires, qui sont nos clients et qui représentent près de 3.000 personnes, et représente un lien fondamental qu'on ne peut pas imaginer devoir supprimer aujourd'hui si on devait se passer de quelque chose en terme de gestion.

Puisque l'on parle des locataires, une enquête de satisfaction a été réalisée. Les conclusions sont largement suivies par les équipes.

Cette enquête de satisfaction était, une première dans le secteur. Je pense que nous étions la 2ème ou 3ème société à lancer ce type d’enquête pour identifier les attentes des locataires, leurs besoins, identifier la qualité des réponses face à leurs attentes et globalement, on peut se targuer d'un excellent résultat, car aujourd'hui le degré de satisfaction global des locataires est très bon. En effet, 92% des locataires ont indiqués être satisfaits à très satisfaits de la qualité des relations avec la société. Tout n'est pas parfait, bien sûr, mais cette enquête a justement permis de mettre en évidence les facteurs de gestion qu'il fallait améliorer pour éliminer les points faibles ou les réduire au maximum. Cette enquête de satisfaction est extrêmement intéressante et est presque devenue un outil de travail qui a permis de mettre un plan d'action en place. Suite à cela, nous avons publié une plaquette à destination de l'ensemble des locataires avec les résultats attirant leur attention sur les chantiers en cours, l'adaptation des permanences, l'amélioration de l'accueil téléphonique, la mise en place du système de SMS pour contacter les locataires en cas d'intervention,... voilà toute une série de paramètres qui vont être mis en place s'ils ne le sont pas déjà.

Le Comité Consultatif des Locataires et Propriétaires (C.C.L.P) est dynamique, c'est tout de même un investissement des locataires par rapport aux autres locataires ?

Nous sommes actuellement en pleine procédure des élections 2018 pour le nouveau C.C.L.P, des brochures ont été distribuées à l'ensemble des locataires et les volontaires, les personnes qui se sentent chargées d'une mission à l'égard de leurs pairs, devront rentrer une candidature pour le 2 avril. Cela permet un dialogue permanent du
bureau du C.C.L.P. avec nos équipes. Il y a des réunions trimestrielles voire mensuelles en fonction des besoins, des contacts privilégiés avec les locataires via les membres de ce comité, un représentant des locataires au CA.
Ce C.C.L.P va en principe s'étoffer car aujourd'hui, la règle pour notre société fait que nous pourrons monter jusqu'à 30 membres comme nous possédons un certain nombre de logements. Nous étions jusqu'alors limités à 15 membres.

Le Foyer Jambois possède aussi, dans sa dénomination et extension, une action sur la commune d'Assesse ?

Effectivement, le Foyer Jambois a deux affiliations, une première par la ville de Namur et une deuxième par la Commune d'Assesse, où nous avons actuellement 13 logements répartis sur deux chantiers.
Sur Assesse, si le développement social n'a pas été très présent par le passé, il y a aujourd'hui une réelle volonté de développer des projets de logements publics sur la commune puisque nous avons actuellement un chantier de
5 maisons très basse énergie et une rénovation d'immeubles au centre de la commune de Courrière.



Foyer Jambois : une société dynamique et novatrice