Foyer Jambois : le bilan de l'aide aux personnes isolées


AVRIL 2020 – Faire face au Covid-19 est l’affaire de tous. Que ce soit en restant « safe at home » ou, à l’image des services de secours et de sécurité, en étant sur le terrain. Et dans un contexte de confinement de plus en plus long, il faut pouvoir apporter toute l’aide nécessaire aux personnes isolées. C’est ce que fait le Foyer Jambois, sous l’impulsion de son président Tanguy Auspert, de son directeur gérant Marc Berghen, et l’ASBL « Jambes Social et Culturel » ainsi que la Cellule Aide et Prévention du Foyer Jambois.



Depuis le début des mesures de confinement, le Foyer Jambois, dont dépend l’ASBL « Jambes Social et Culturel », a mis en œuvre un plan de bataille pour venir en aide aux personnes isolées.

Au sein de la société de logements, c’est sa Cellule d’Aide et de Prévention (CAP) qui gère l’aide aux personnes âgées en situation d’isolement. Elle est composée de deux assistantes sociales, une assistante en psychologie et un éducateur de rue. Elle travaille en collaboration avec l’équipe de l’ASBL qui est basée au centre socio-culturel du Petit-Ry.

Pour rappel, dès le premier jour de confinement, la Cellule a pris le problème à bras-le-corps en appelant, en à peine trois jours, plus de 700 personnes de plus de 60 ans, résidents du Foyer Jambois :

• 28 personnes entre 90 et 99 ans
• 72 personnes entre 80 et 89 ans
• 234 personnes entre 70 et 79 ans
• 368 personnes entre 60 et 69 ans

Ce qui a permis de dresser une liste d’une dizaine de personnes qui ont, régulièrement, besoin d’aide.

Un isolement de plus en plus « pesant »

Depuis, la Cellule reprend contact, de manière hebdomadaire, avec une quarantaine de personnes sur les 700 contactées la première fois. Et suite aux informations complémentaires reçues de la Ville, certains appels ont pu être réorientés vers le Service de Cohésion sociale, notamment pour des demandes liées aux tâches quotidiennes (ménage).

Ces échanges téléphoniques sont chéris et attendus par les résidents en demande. A chaque fois, la joie dont il font part aux membre de la CAP est émouvante. En effet, le même message revient sans cesse : « Ce confinement, cet isolement, commence à devenir pesant pour nous. »



Foyer Jambois : le bilan de l'aide aux personnes isolées
En parallèle, il faut apporter une attention particulière aux bâtiments dans lesquels les résidents vivent. Ainsi, les espaces communs des bâtiments sont entretenus comme à leur habitude, tout en mettant l’accent sur la désinfection régulière des objets touchés par un grand nombre de personnes (rampes, poignées de portes, ascenseurs). Ces éléments sont désinfectés à l’eau de javel. Le service technique assure aussi les dépannages urgents permettant aux habitants de continuer à vivre le plus confortablement possible. Chaque membre du personnel dispose du matériel de protection nécessaire à sa fonction (masque, gants, gel hydroalcoolique), et respecte les mesures de distanciation sociale, y compris dans la réorganisation des bureaux et des véhicules. Ajoutons que les masques ont été confectionnés par le Comité Consultatif des Locataires et Propriétaires (CCLP), un des organes constitutifs du Foyer Jambois.

Ensuite, la direction du Foyer Jambois, a fait déposer, dans toutes les boîtes aux lettres des résidents, une note avec les mesures à respecter chez soi et dans le bâtiment. Le même message a également été diffusé sur le site internet de la société de logement.

Au sein même des services administratifs du Foyer Jambois, les permanences ont été suspendues pour éviter les concentrations de personnes dans les salles d’attente. Néanmoins, les différents services sont joignables par téléphone pour répondre aux questions des habitants.

Les personnes qui en éprouvent le besoin, peuvent également adresser un mail via le site internet du Foyer Jambois https://foyerjambois.be

Le soutien primordial de l’ASBL « Jambes Social et Culturel »

La Cellule d’Aide et Prévention a pu, directement, compter sur le soutien de l’ASBL. Les membres de l’association ont été mis en contact avec les aînés et les isolés afin de leur venir en aide. Le but est de réaliser les courses alimentaires de première nécessité et de pharmacie.

Depuis le début du confinement, pas moins de 41 personnes ont pu bénéficier de ce type d’intervention. Et 7 d’entre eux en bénéficient de manière hebdomadaire.

Mais le travail de l’association ne se limite pas aux personnes âgés. Les membres de « Jambes Social et Culturel » ont remarqué que certains jeunes, certaines familles, vivent mal le confinement. Eux aussi ont besoin d’aide.

C’est pour cela que l’ASBL propose une distribution de kits créatifs à destination des enfants et adaptés en fonction de l’âge. Depuis le 16 mars, 141 kits ont pu être distribués.

Des ados en demande

Des visioconférences sont également organisées avec les jeunes fréquentant habituellement « les permanences ados », afin de garder le contact, tout en favorisant l’entretien du lien entre eux. Ces animations ont lieu une fois par semaine. Les jeunes sont également contactés individuellement une fois tous les 10 jours afin d’avoir un moment plus personnalisé à l’initiative de l’équipe des animateurs du Petit Ry.

Enfin, une trentaine de familles inscrites dans les différentes activités (Ecoles de Devoirs, Soutien Ados, Ateliers Kid Zone et Seniors) sont contactées environ tous les 10 jours afin de prendre des nouvelles de chacun, de savoir comment est vécu le confinement, et de proposer une aide dans la mesure du possible.

En résumé, le travail social est plus que jamais capital dans ce contexte de confinement. Merci à tous les travailleurs du milieu. C’est aussi pour eux que nous sommes à nos fenêtres dès 20h afin d’exprimer toute notre gratitude !

Foyer Jambois : le bilan de l'aide aux personnes isolées