Eglise de Flawinne : déjà le cahier des charges


3 septembre 2019 – A Flawinne, on préférerait que l’incident n’ait jamais eu lieu… mais la chute d’un morceau du plafond de l’église Notre-Dame en pleine messe de Noël, le 25 décembre dernier, a mis en évidence l’état déplorable de la charpente. Il est temps d’intervenir. Le cahier des charges vient d'être approuvé au Conseil communal.



Lors de la messe de Noël du 25 décembre dernier, un morceau de plafond s’est décroché et s’est écrasé sur le sol, ne faisant heureusement aucun blessé.

Suite à l’analyse réalisée dans les plus brefs délais, par le service du Bâtiments de la Ville de Namur, il a fallu fermer les lieux en urgence. Et ce jusqu’à nouvel ordre. Un arrêté du bourgmestre avait été rédigé en ce sens. L’étude de stabilité qui s’en est suivie a confirmé les hypothèses des hommes de la Ville de Namur : l’intervention n’est pas bénine.

Ce mardi, en séance du Conseil communal, il a été proposé aux conseillers de voter l’approbation du cahier des charges. Soit, moins d’un an après l’incident.

Et les mois qui se sont écoulés ont permis au service du Bureau d’études des Bâtiments de rédiger un cahier des charges afin d’avancer le plus rapidement possible.

Les premiers éléments du dossier indiquent qu’il faille remplacer l’entièreté du plafond : depuis l’entrée de l’église jusque dans le fond du Chœur, y compris le plafonnage, le lattis en bois servant de support au plafonnage, la structure portante voutée et les pièces de liaisons vers les éléments de charpente, ainsi que la toiture.

Le chantier risque bien d’être impressionnant.

L’opération va, évidemment, nécessiter la protection de tout le mobilier à l’intérieur afin qu’il ne soit pas dégrader lors des travaux (chaises, statues, Autel, chandelier,…).

Les œuvres d’art, statues, menuiseries, marbres, pierres, abside, l’orgue, etc. seront protégées par des caissons de bois.

Il faudra également protéger les sols via des panneaux en fibre de haute densité.

Les tableaux, les luminaires et la Croix seront, eux, décrochés et conditionnés jusqu’à la fin des travaux.

Ensuite, les travaux concernant directement le plafond vont consister en :
- un renforcement de la charpente,
- une remise en état des murs intérieurs,
- un placement de la nouvelle structure via notamment un gîtage en bois protégé par un traitement fongicide et insecticide coloré. Une struture légère en métal viendra renforcer le tout, également,
- et enfin, l’isolation et la mise en peinture.

Eglise de Flawinne : déjà le cahier des charges
Le montant des travaux est estimé à 172.659 euros. Durée des travaux ? 60 jours ouvrables.


Malheureusement pour la paroisse, cet incident n’a plus permis de célébrer mariages ou communions, etc… Mais en ce qui concerne les messes dominicales, elles sont célébrées dans les modules situés derrière le presbytère (rue Aimable Vigneron Colin).

Quand à la messe en semaine, elle est célébrée à la chapelle des Sœurs, au 41 rue Emile Vandervelde.



Eglise de Flawinne : déjà le cahier des charges