Ecoles communales : un été actif !


Août-septembre 2018 – Pas de répit pour les hommes de terrain de la Ville de Namur. Il faut entretenir les bâtiments communaux dès que c’est possible. C’est notamment le cas avec les écoles : les vacances scolaires représentent le moment idéal pour rafraîchir, entretenir, rénover les classes. Autrement dit, les ouvriers communaux font le nécessaire pour que la rentrée se passe dans les meilleures conditions.



La période des vacances scolaires implique qu’une grande partie des écoles est vide. C’est le moment idéal pour y réaliser diverses réparations sans « déranger » le bon déroulement des cours ou sans perturber le calme nécessaire pour la sieste des tout-petits.

Et justement, Tanguy Auspert, échevin des Bâtiments communaux, ne perd pas les établissements scolaires de vue pendant les mois de juillet et d’août. Il était donc ravi de constater que les ouvriers de la Ville de Namur étaient à pied d’œuvre afin de rénover et rafraîchir les classes.

Il a donc suivi ces chantiers de près et salue les efforts fournis par ses hommes.
Les interventions ont concerné les établissements suivant :
- Beez : remise en peinture du réfectoire Salle Massart.
- Belgrade : remise en peinture et rénovation du préau, des sanitaires, de 2 classes et de la cour de récré.
- Bouge Moulin à Vent : remise en peinture du hall de la direction, du réfectoire et des sanitaires.
- Flawinne : réfection de la toiture et remises en peinture diverses.
- Jambes-Velaine : installations de nouvelles portes de secours sous le préau, côté classes primaires.
- Naninne : remises en peinture diverses.
- Salzinnes (rue Juppin) : séparation d’une salle en trois pièces au profit de la halte-garderie et de l’ONE (cloisonnement, peintures, maçonnerie,…)
- Wépion : réalisation d’un nouveau secrétariat et remplacement de la cuisine équipée.
Toutes ces interventions se montent à un coût total de 24.256 euros et à plus de 2.000 heures de travail de la part des ouvriers communaux.






Ecoles communales : un été actif !