Aménagement du Musée de Croix et de la salle Kegeljan


05-10-2017 – Le dossier de l’aménagement du Musée de Croix et de la salle Kegeljan est passé au Collège du jeudi 28 septembre. Le but ? Avancer dans ce projet ne formant désormais qu’un seul cahier des charges après y avoir intégré la création de la boutique.



Le dossier de l’aménagement du Musée de Croix et de la salle Kegeljan est repassé au Conseil communal du jeudi 5 octobre pour approbation. Il semble que le marché lancé pendant les vacances 2017 n’ait pas trouvé d’entrepreneurs. Personne n’a envoyé d’offres. Il faut préciser que le dossier était alors scindé en plusieurs projets : d’une part un marché Kegeljan-brasserie, et d’autre part un marché boutique. En prévision du collège communal du 28 septembre, il a été finalement décidé de faire un marché unique « Musée de Croix ».

Un investissement d’un peu plus de 720.000 €
C’est un marché en 360 jours. Autrement dit, un peu moins d’un an, dans les meilleurs délais. Le montant total des travaux se monte à un peu plus de 720.000 euros/TVAC. Cela va permettre l’ouverture de ces lieux (situés dans l’allée à carrosses) qui n’étaient jusqu’alors pas accessibles au public.
En détail, les prochaines transformations du Musée de Croix concernent la remise en état la salle Kegeljan pour la transformer en salle pédagogique et salle de conférences.
Elle est actuellement complètement vide, sans électricité et sans chauffage. Voici les travaux qui y sont prévus :
- Restauration des lieux (sol, enduits).
- Isolation des combles.
- Création d’une mezzanine pour augmenter la surface d’accueil.
- Mise en place d’un système de ventilation double flux.
- Placement d’un écran de projection rangé dans du mobilier fixe.
- Aménagement de placards pour le rangement.

La deuxième partie des travaux concerne, quant à elle, l’aménagement de la cuisine sous la cafeteria du Musée de Croix (équipement sanitaire, électricité, équipement de cuisine, ventilation,…) ainsi que l’aménagement de la cafeteria en elle-même (mobilier uniquement). La cuisine étant actuellement en état « gros œuvre », tout reste donc à faire. Et depuis le restaurant (d’une capacité de 50 personne et ouvert au grand public), il sera également possible d’admirer les splendides jardins à la française de la cour extérieure.

La troisième partie est l’aménagement d’une boutique dans l’ancienne écurie : il s’agit là de la transformation de l’endroit et de la mise en place du mobilier, d’une vitrine d’exposition et de l’installation de l’électricité (seuls les éclairages sont actuellement présents).

La troisième partie est l’aménagement d’une boutique dans l’ancienne écurie : il s’agit là de la transformation de l’endroit et de la mise en place du mobilier, d’une vitrine d’exposition et de l’installation de l’électricité (seuls les éclairages sont actuellement présents).

Quant aux délais de fin de travaux initialement prévus, il va falloir probablement compter deux à trois mois supplémentaires. Nous nous dirigeons donc plutôt vers la fin 2018 – début 2019.

Une suite logique de la nouvelle verrière
Il faut également ajouter que la brasserie/cafeteria donnera sur le Musée de Croix mais aussi sur son voisin, le Musée de l’Archéologie (dont la réouverture est prévue pour fin 2018 sur le site de l’ancienne école des Bateliers).
Ces nouveaux travaux font suite à la restauration des charpentes de la toiture et des façades de ce bâtiment classé. Sans oublier, évidemment, la réalisation de la « couverture » de l’allée à carrosses, cet espace commun entre le Musée de Croix et les Bateliers.

En effet, depuis 2015, et sous l’impulsion de l’Echevin du Patrimoine, une impressionnante verrière (20m de long sur 5m de large) couvre les lieux. Un projet réalisé en accord avec la Commission Royale des Monuments et des Site, venue visiter le Musée en 2010.


Aménagement du Musée de Croix et de la salle Kegeljan