Permis d'urbanisme pour le Pavillon de Milan


10-10-2017 - Le permis d’urbanisme concernant l’installation du Pavillon de Milan sur l’esplanade de la Citadelle a été octroyé ! La nouvelle fait évidemment grand bruit, puisqu’elle annonce ainsi un début des travaux. L’installation de l’imposante construction devrait débuter courant du mois de novembre.



Souvenez vous, en décembre 2015, peu de temps après l’Exposition Universelle de Milan, la Ville de Namur avait marqué son accord afin d’acquérir cet édifice moderne. Aujourd’hui, l’Echevin Tanguy Auspert tient à saluer une étape décisive dans ce projet : l’octroi du permis d’urbanisme.

Réparti sur près de 2.500 mètres carrés, ce pavillon, à l’architecture résolument moderne, aura pour objectif de faciliter la transition de notre société vers le numérique. L’espace s’adressera à la fois au grand public et aux entreprises wallonnes, avec un focus particulier sur la jeunesse et le tourisme.
Pour rappel, c’est en octobre 2016 que le conseil communal de Namur a approuvé le cahier des charges relatifs au montage de cette construction sur le site de la Citadelle. Un peu moins d’un an plus tard, on peut dire que l’on a bien avancé.

La Région wallonne prend les coûts en charge
Acquis pour environ 3,6 millions d’euros, le gouvernement wallon subsidiera l’ensemble du coût : 2,4 millions issus du budget dédié aux grandes infrastructures touristiques wallonnes, à l’initiative du Ministre Collin. Et 1,2 million pris en charge par le Ministère de l’innovation et du Numérique, dans le cadre de la politique wallonne de développement des technologies de l’information et de la communication.
Outre cet investissement de base, il est à noter que le pavillon aura besoin d’un financement structurel évalué à 250.000 € par an. Celui-ci devrait également être pris en charge par le Ministère de l’Economie.

Soulignons le fait que le suivi du dossier a été confié par le bourgmestre Maxime Prévot, alors ministre wallon, au Bureau d’Etudes de la Ville et à Tanguy Auspert, depuis le permis d’urbanisme jusqu’à la réception du bâtiment.
Il faudra cependant attendre un an de travaux avant de vraiment compter ce pavillon dans l’inventaire du patrimoine namurois.
Rappelons également qu’étant propriétaire des droits intellectuels, c’est le bureau d’architecture « Patrick Genard & Asociados » qui avait été désigné comme auteur de l’avant-projet. Cet architecte namurois d’origine avait conçu l’architecture intérieure et la scénographie du pavillon pour l’exposition universelle.
Enfin, ajoutons que c’est la société Besix qui a conclu, avec le Commissariat Belge aux Expositions Universelles, un contrat pour l'exécution du marché. Cela concerne l'étude, la réalisation, la maintenance, le démontage et, évidemment, le montage du pavillon belge.


Permis d'urbanisme pour le Pavillon de Milan