Anciennes casernes : un Pôle scolaire


C’est un véritable pôle éducatif et scolaire qui s’apprête à voir le jour dans le prolongement de l’axe Rogier.



Les élèves de Félicien Rops, Henri Maus, et le siège du centre psycho-médico-social de Namur prendront bientôt leur quartier dans l’ancienne caserne des pompiers de Namur. Les étudiants de la Haute Ecole Albert Jacquard se retrouveront quant à eux et à terme au sein de l’école des cadets.

Ce projet a été présenté le 13 février 2017 par la Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles Marie-Martine Schyns (Ministre de l’Education), les ministres wallons Jean-Claude Marcourt et Maxime Prévot, et le Premier Echevin en charge du Patrimoine, Tanguy Auspert.
Il constitue une réponse au mécontentement des élèves de la Haute Ecole Albert Jacquard quant à la vétusté de leurs bâtiments situés rue des Dames Blanches.
Consciente du problème, la Fédération Wallonie-Bruxelles a rapidement montré son intérêt pour le site de l’ancienne caserne des pompiers de Namur, alors propriété de la Ville.
Le site a été vendu fin 2016 afin de permettre aux écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles de se développer et d’accueillir pas moins de 7000 élèves dans les futures implantations.

Ce projet, dont les travaux s’étaleront sur environ quatre ans, sera particulièrement bénéfique aux étudiants. D’une part, il facilitera grandement la vie des élèves et des enseignants - la haute école étant actuellement dispersée un peu partout dans Namur - et d’autre part, il permettra aux étudiants d’évoluer dans un cadre sécurisé et plus moderne, avec des ateliers performants.
Ce pôle d’enseignement situé en plein cœur de la Ville était particulièrement important pour la Ville de Namur.


Anciennes casernes : un Pôle scolaire